Perdre du poids à un certain degré peut pour beaucoup d’entre nous nous rendre plus heureux et en meilleure santé. Mais pour ceux et celles qui mènent leur volonté de perte de poids trop loin ou qui n’adoptent pas la bonne approche, les troubles de l’alimentation peuvent conduire à des résultats très néfastes à la santé et peut-être même à la mort.

Cet article traite de différents types de troubles de l’alimentation, qui risque de les développer, leurs causes, les signes précurseurs et leurs effets.

Histoire de troubles de l’alimentation

Les troubles alimentaires ne sont pas de nouvelles maladies. Ils sont présents sous une forme ou une autre depuis des siècles, bien que des tentatives pour les comprendre se soient multipliées au cours des 100 dernières années.

Les premières documentations médicales connues de l’anorexie mentale sont apparus en 1873 lorsque deux médecins, Sir William Gull et le Dr Ernest Charles Lasègue publièrent des histoires de cas qu’ils ont rencontrés concernant différents patients.

La boulimie a été reconnue comme un trouble de l’alimentation bien distinct dans les années 1970, et en 1976 il est apparu dans les manuels de diagnostic psychiatrique pour la première fois.

L’hyperphagie n’a été reconnue que récemment (1990) comme un trouble de l’alimentation à part entière.

Différents types de troubles de l’alimentation qui peuvent empêcher de perdre du poids rapidement

Il existe de nombreuses formes de troubles de l’alimentation; l’anorexie, la boulimie nerveuse, l’hyperphagie et les troubles non spécifiés par ailleurs encore.

comment perdre du poid rapidement

L’anorexie mentale

L’anorexie est caractérisée par:

– une sévère restriction de la prise alimentaire,
– une perte de poids corporel à un niveau dangereux pour la santé,
– pour les femmes spécifiquement, un arrêt des menstruations,
– une peur intense de grossir, et/ou de perdre le contrôle de manger sans s’arrêter,
– souvent une image corporelle perturbée – la personne continue à se considérer et à se voir comme grosse malgré qu’elle soit devenue excessivement maigre.

La boulimie nerveuse

La boulimie nerveuse est caractérisée par :

Une préoccupation très exagérée à propos de la nourriture et du poids qui engendre des habitudes alimentaires hors de contrôle telles que :

– la goinfrerie ce qui implique la consommation de grandes quantités de nourriture régulièrement. Ceci se produit habituellement en secret, et la personne peut éprouver un sentiment de perte de contrôle ou de honte.
-les tentatives pour compenser la goinfrerie et tenter d’éviter la prise de poids par un ou plusieurs des mesures néfastes à la santé suivantes: auto-vomissements induits, abus de laxatifs, utilisation de fluides ou de pilules pour maigrir, exercice excessif, périodes de régime strict.

L’hyperphagie

comment maigrir rapidement
L’hyperphagie est caractérisée par des périodes de crises de boulimie SANS comportement compensatoire tels que des vomissements ou de l’exercice excessif comme pour la boulimie nerveuse précédemment.

Autres troubles de l’alimentation

Il existe un large éventail d’autres habitudes alimentaires qui relèvent d’un trouble à ce niveau et toutes les personnes qui en souffrent ne bénéficient pas d’un diagnostic clair et direct. Par exemple, l’anorexie et la boulimie peuvent coexister, ou un des ces troubles peut se développer avec un autre, ou certaines personnes peuvent avoir un apport alimentaire très restreint sans remplir tous les critères de l’anorexie mentale. Ces conditions n’en sont pas moins graves et cela requière une attention particulière et ne doit pas être négligé.

Qui est une personne à risque

Les troubles alimentaires sont le plus souvent vécus par les adolescentes et les jeunes femmes, mais se produisent aussi chez les hommes, les personnes de tous les âges et dans tous les milieux socio-économiques et culturels.

Les généralisations ne sont pas toujours utiles, mais quelques-uns des thèmes communs chez les personnes souffrant de troubles alimentaires peuvent inclure :

– une faible estime de soi,
– besoin de chercher l’approbation des autres,
– des difficultés à exprimer ses propres besoins et sentiments, y compris la colère et l’anxiété,
– le perfectionnisme,
– des difficultés à s’affirmer auprès des autres,
– les personnes qui suivent un régime.

Pour obtenir des résultats visibles, concrets et durables et perdre du poids rapidement, sans douleur et sans reprendre de kilos, il est toujours préférable de s’en remettre à des programmes efficaces pour bien maigrir comme ICI.